Créer son entreprise : notre expérience

Que vous soyez vous-même en pleine création de votre entreprise, ou simplement curieux d’en savoir plus sur l’entrepreneuriat, bienvenue ! 

Dans cet article, nous allons vous emmener avec nous dans la création de Maison Carrillo, notre marque de prêt-à-porter éco-responsable et Made in France. Nous avons à cœur d’être plus sincères sur notre histoire, en racontant en toute transparence nos premiers pas en tant qu’entrepreneurs et chefs d’entreprise !

Dans les COULISSES de Maison Carrillo : la création d’entreprise partie 1

Start-up

Créer son entreprise : par où commencer ?

Mayday, mayday !

Le 1er juillet 2020, nous (Eva et Adrien, coucou) avons l’idée. Nous souhaitons lancer une marque de prêt-à-porter inspirée du vestiaire masculin.

Mais pas que. On veut aussi qu’elle soit écoresponsable avec des tissus biologiques et éthique avec le respect des travailleurs. Un style sobre tout en étant original. Des collections limitées pour éviter le gaspillage et redonner une véritable valeur à nos vêtements. Ah et des pièces numérotées aussi. 

Bref, l’idée semble maintenant claire pour nous. Mais comment fait-on pour créer une entreprise au juste ?

#Onveutduvrai : article GARANTI sans sponsorisation ou partenariat !

Passer par la case Pôle Emploi

Le grand saut

Après avoir travaillé un an aux Pays-Bas (coucou les moulins), nous sommes revenus en France en septembre 2020. Adrien a déjà trouvé un travail dans le domaine du spatial et moi je me consacre à 100% au projet grâce à mes allocations chômage.

Je décide alors de m’informer via Pôle Emploi. En effet, Pôle Emploi propose des rendez-vous, collectifs ou individuels, pour les porteurs de projet. J’ai commencé par m’inscrire sur la réunion en ligne “M’imaginer créateur d’entreprise”. Cela dure une demi-journée et c’est vraiment intéressant pour débuter. On dégrossit en groupe les différentes façons de tester son idée et comment la mettre en place.

Accompagnement avec la CCI

= La Chambre de Commerce et d'industrie

Projet entrepreneurial

Puis j’ai enchaîné sur la formation Activ’créa où j’ai été mise en relation avec une conseillère de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie). Il s’agit d’un accompagnement à la création. L’organisme peut varier selon votre secteur d’activité (industrie, artisanat…)

Cette formation peut durer jusqu’à 3 mois et se réalise en 3 étapes :

Étape 1 : On met en place l’idée, on s’assure qu’il y a un marché, on étudie sa faisabilité et sa viabilité.

Étape 2 : Notre idée devient un projet construit. Il faut maintenant travailler sur toute la partie administrative et financière. 

Étape 3 : Un suivi du développement de la jeune entreprise.

Sites UTILES: la CCI et BPI France ont plein d’infos sur l’entrepreneuriat ! (liens à la fin de l’article)

Ayant eu la chance de pouvoir me consacrer totalement à notre projet, la première partie a été rapidement validée. Après un rendez-vous téléphonique pour expliquer mon idée de marque, j’ai pu accéder à la seconde étape.

Pour accéder à la seconde étape, j’ai envoyé la première version de mon étude de marché, la stratégie de financement ainsi que mon CV à la nouvelle personne qui allait suivre mon projet.

Et là, et bien, ma nouvelle conseillère a légèrement rigolé de la taille de mon étude de marché (et vous aussi d’ailleurs)… 78 pages ! Oui, 78 pages alors que ce genre de document en compte généralement une vingtaine. Ma licence d’Histoire avait sûrement laissé des traces sur ma façon très scolaire de rédiger chaque détail. Il y a du travail à faire !

Étude de marché, business model et plan de financement

Les étapes de la création

Il s’agit clairement du travail le plus fastidieux. C’est long, on a l’impression que ces formalités ne servent pas à grand-chose et pourtant… En toute honnêteté, c’est la clé, ne négligez pas cette étape ! 

J’ai perdu du temps sur Internet a essayé de trouver ce qu’est un bon business plan, ce qu’il faut mettre ou non etc. Et tout a été beaucoup plus simple lorsque notre conseillère de la CCI nous a parlé de Business Builder CCI. Cet outil est totalement gratuit et disponible en ligne. Il s’agit d’un questionnaire sur votre projet qui vous permet de réaliser votre Business Plan. Attention, le remplir vous prendra plusieurs jours voire semaines. Mais une fois que vous saurez répondre à toutes les questions avec précision, tout sera plus simple.

Par contre, on ne recommande pas vraiment la partie « Finances » de cet outil. Un bon vieux excel est plus simple pour créer votre prévisionnel, enfin c’est ce que l’on pense. 🙂

Chef d'entreprise
Exemple du site CCI Builder, une aide à la création

Créateurs d’entreprise, ne négligez pas le choix du statut juridique de votre entreprise. De notre côté, nous avons opté pour une SAS.

Un des atouts de cet accompagnement personnalisé est leur programme « Passeport Entreprendre » pour tout porteur de projet. En effet, cela permet d’obtenir gratuitement l’aide d’un expert-comptable pour vérifier et mettre en forme votre prévisionnel financier, document essentiel avant les rendez-vous à la banque…!

Conclusion première partie

⁣Ces premières étapes ont été longues et difficiles. Difficiles parce-que rien n’est concret. On parle d’une marque de mode sans aucun vêtement entre les mains. On travaille sur les fondations mais sans voir vraiment de changement d’une semaine à l’autre. Mais le meilleur reste à venir !

Dans la partie suivante, nous parlerons de l’immatriculation de l’entreprise ainsi que les financements. Et ça n’est pas une mince affaire. Aides financières, prêt d’honneur ou professionnel, ACCRE, NACRE, love money, crowdfunding…  À très vite !

Sources et ressources

Des conseils à partager pour les créateurs d'entreprise ?

PARTAGER l'article :

3 Commentaires

  1. Camcam

    Très intéressant comme article! Hâte de connaître la suite.

    1. Eva

      Merci beaucoup CamCam. N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour être prévenue du prochain article !

  2. Financer son entreprise - Monsieur Carrillo | Le Journal.

    […] notre premier article de la série “Créer son entreprise”, nous avons évoqué les prémices de notre marque Maison Carrillo, de l’idée à la mise en […]

Laissez un commentaire

Plus d'ARTICLES...